Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Formations DVA 1 et 2 à Pic&Col

Samedi 10 décembre 2022

Effectifs :
Encadrant·e·s : Mathias, Cédric, Julia et Adam
Participant·e·s : 31 personnes, dont 7 du GAN, 22 de Pic&Col et 2 licences découvertes.

Les participant·e·s au travail

Résumé :
Cette année, Pic&Col ne peut assurer qu’une seule journée de formation Neige & Avalanche et nous avons donc décidé de proposer une double journée : en plus de la formation habituelle DVA1, très orientée sur l’organisation collective d’un secours de victimes d’avalanche et sur la manipulation individuelle des outils DVA+Pelle+Sonde, nous avons monté un second volet, dénommé DVA2, durant lequel nous proposons un tryptique comprendre le risque pour réduire le risque, avec une dernière partie sur l’organisation d’un sauvetage. Il s’agit là, pour des usagers de la montagne enneigée souhaitant gagner en autonomie, de comprendre les mécanismes de formation et de déclenchement des avalanches et de s’en prémunir à travers une hiérarchie de méthodes de réduction des risques de compléxités croissantes.
DVA1 est un passage obligatoire à toute personne souhaitant pratiquer des activités de neige à Pic&Col (raquettes, ski de rando, cascade, alpi hivernal,…), de la même manière qu’on vérifie que tu sais bien assurer quand tu viens la première fois au mur. DVA2 est plus orientée vers une pratique autonome des activités de neige. Il manque dans ce deuxième volet la dimension facteur humain qui sera complétée aux prochaines éditions. Par ailleurs, le contenu dense mais non-exhaustif de DVA2 laisse encore
largement la place à une formation nivologie de gestion de groupes, qui doit être abordée lors des brevets d’initiateurs et d’encadrement des activités hivernales.

La clairière de Bachat-Bouloud où se sont déroulées les agapes !

Déroulement :
Nous nous sommes tou·te·s retrouvé·e·s à 8H30 à la Maison des Sports à Eybens. Les deux groupes DVA1 (20 personnes) et DVA2 (11 personnes) ont rejoint leur salles respectives pour 3h de formation théorique. Les contenus de ces parties théoriques ont été mis en ligne à cette page.
Après un déjeuner court et mouvementé dans la cafét de la Maison des Sports (yavait là pas mal de monde !), nous sommes monté·e·s à Bachat-Bouloud (Chamrousse) pour la mise-en-pratique de l’après-midi. Dans un premier temps, nous avons conservé la
cission DVA1/DVA2. Pendant que les DVA1 prenaient en main les DVA à travers les trois premiers exercices de recherche du signal, recherche directionnelle et recherche fine, les DVA2 ont pu se recycler dans la recherche individuelle d’un ou plusieurs DVA cachés
dans la neige.
Dans un deuxième temps, nous avons mélangé 2-3 DVA2 avec 5-6 DVA1 en 3 groupes de randonné fictifs et nous leur avons laissécréer et résoudre collectivement des scénarios d’accident d’avalanche. À chaque fois, un des DVA2 était metteur·se en scène et les autres devaient gérer le groupe et organiser le sauvetage. Nous avons eu droit à de nombreux scénarios intéressants, avec notamment des combinaisons de blessés à la surface et d’ensevelis, situations dans lesquelles la priorité des secours n’est pas
évidente !
Globalement la journée s’est très bien passée et les retours ont été plutôt très positifs. Il s’est mis à faire un peu trop froid vers 16h (-8°C) et on a dû déguerpir. L’autre point à noter c’est qu’on a été un peu serré au niveau du timing et c’était pas très agréable à
gérer. La prochaine fois faudrait commencer à 8h pour gagner une demi-heure de marge, afin que le rythme de la journée soit plus tranquille.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s