En mai, sur le fil du Gerbier

Parcourir les arêtes du Gerbier est une agréable manière de découvrir à la fois le Trièves et le Vercors. Elles sont esthétiques, accessibles et facilement protégeables, ce qui en fait une belle initiation à l’alpinisme tranquilou.
Et lorsque ça se passe par une splendide journée de mai, en compagnie de pic&coliens et pic&coliennes sympas, et que l’on est récompensé par un gâteau au chocolat de retour à la voiture, il serait malheureux de s’en priver.
Merci à Claire, Benjamin, Geoffroy, Valentin et Alexandre, à qui je vais laisser la mot de la fin :
« Et truc incroyable : ce matin, même pas mal aux guibolles. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer