Sortie initiation ski de rando Pic&Col à Auris en Oisans

14/02/2021, récit de la sortie par Antoine

Jb, qui encadrait la sortie,nous a préparé un programme aux petits oignons, adapté à nos (ou plutôt mes :)) difficultés de débutants(je lui avais dit ma préférence pour une course sans passage à ski dans des petits chemins en sous-bois suite à un mauvais souvenir de ma première sortie en ski de randonnée au Pic Saint Michel;-) )

Étaient présents à cette journée Jb, moi, ainsi que Geoffroy et Bruno (qui s’est joint à nous au dernier moment,et que j’avais rencontré la veille à la formation secours avalanche).Bon, il faudra quand même penser à féminiser Pic&Col!

Départ à 8h de la gare de Grenoble, arrivée sur place environ 1H30 plus tard.Au bout de 30 minutes de trajet, on se réveille un peu et on discute de la course, de ses difficultés potentielles et on vérifie le bulletin risque avalanche.

Une belle petite chapelle au bord d’un sentier, visible de la route,marque notre arrivée à Auris.

Bonne nouvelle, il faut super beau et même chaud alors qu’ils annonçaient-7°C quelques jours auparavant!

Après une étude de la course sur plan, un petit récap de Jb sur la sécurité Arva, et un petit réglage de mes skis (prêtés par Mathias!), nous voilà partis pour l’ascension des Grandes Buffes à moins de 2200 mètres, soit une ascension d’environ 700 mètres. Nous montons à un bon rythme, c’est sympa pour débuter car il n’y pas de difficultés techniques, à peine une ou deux conversions

A la montée, nous observons de petites coulées avalancheuses sur le versant voisin (le Signal de l’homme?) probablement déclenchées par des skieurs car se trouvant à proximité de leurs traces (brrr…)

Très vite, avec le soleil qui tape fort, nous transpirons et enlevons nos multiples couches de vêtements. Nous arrivons en haut vers 12H30. Nous ne sommes pas les seuls, une bonne dizaine de skieurs sont là, à profiter du paysage! Et quel paysage!

Le site est super beau avec vue sur la station d’Auris, le plateau d’Emparis, les Deux-Alpes, le râteau, les aiguilles d’Arves et même la Meije! Malgré le soleil on se refroidit quand même assez vite sans effort.

Nous attaquons alors la descente et c’est là que ça se gâte un peu pour nous 3 avec une neige difficile à skier et un versant assez pentu à dévaler.En y allant tranquillement et après quelques chutes sans bobo(dans une neige qui amorti bien!) nous arrivons à la voiture!

Geoffroy a prévu l’apéro et nous partageons une petite bière avant d’entreprendre le chemin du retour!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer