Grimpe et nature confinée, épisode 3

Bonjour à toutes et à tous,

Voici le programme pour notre 3e séance d’escalade confinée.

Tout d’abord :

ENTRAÎNEMENT !
L’escalade, c’est pas du biscotto, l’escalade c’est pour les fainéantes et les fainéants !
Il est temps après avoir révisé le nœud de 8 et le nœud de vache de se remettre en activité physique. Et moins vous vous fatiguerez, plus vous irez loin, voici une devise que l’escalade fait sienne. Alors pour ne pas se fatiguer, mieux vaut comprendre et jouer avec son corps et son équilibre que sortir les gros bras. Voici 4 exercices à faire chez vous, autant de fois que vous voulez, aussi longtemps que ça vous ira, et lorsque l’on se retrouvera au mur d’escalade ou en falaise, le haut de la voie n’aura jamais paru aussi proche !
Mais ATTENTION, ne vous faîtes pas mal. Avant de commencer un exercice assurez-vous que vous ne pouvez pas tomber de trop haut ni sur un meuble, un coin ou quoi que ce soit.
Et n’oubliez pas : fai.né.an.tise, donc si vous avez mal en faisant un exercice, surtout arrêtez et réfléchissez à comment vous pourriez le faire sans ressentir la moindre douleur, déplacez votre corps, trouvez un autre équilibre, adaptez l’exercice à votre corps et votre plaisir !

Exercices à retrouver ici


Ensuite :

LECTURE : il y en a pour tous les âges
Pour partir grimper, partir en montagne, faut-il avoir encore l’envie de partir. Et pour cela, rien de mieux que de lire, s’imaginer, se mettre à la place, rêver. Si vous n’êtes pas habitués à lire, allez-y à petites doses, tranquillement, petit à petit, et si vous êtes habitué.e.s, alors vous risquez de dévorer cette liste !
Et chance !, pendant ce confinement, les BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES sont ouvertes ! On ne peut pas aller y passer un moment à fouiller les rayonnages, mais on peut réserver un livre sur internet et allez le chercher pour l’emprunter. On vous propose ici des livres qui sont disponibles dans ces bibliothèques. Si vous n’êtes pas inscrites ou inscrits, rien de plus simple, vous pouvez le faire directement sur internet (et même vous faire piloter par téléphone), c’est GRATUIT. Si le livre n’est pas disponible dans la bibliothèque la plus proche de chez vous, vous pouvez demander que le livre disponible dans une autre bibliothèque de la ville soit transféré dans la vôtre. Et allez à la bibliothèque chercher vos livres est autorisé pendant le confinement, quelque soit la distance où elle se trouve de votre domicile et le temps que vous mettrez pour y aller. Si vous l’utilisez, il faut cocher la deuxième case de “l’attestation de déplacement dérogatoire” : “Déplacements pour effectuer des achats de fournitures, etc.”

À partir de 6 ans : L’ESCALADE, TU CONNAIS ? de Catherine Destivelle.
Destivelle a été une très très forte grimpeuse, tant en compétition qu’en montagne sans règle ou parcours imposé. Aujourd’hui, elle grimpe toujours, passe beaucoup de temps en montagne mais aussi écrit et publie des livres depuis là où elle habite : Chamonix. Chamonix, c’est au pied du Mont-Blanc, la plus haute montagne des Alpes, qu’on peut apercevoir depuis Grenoble quand il fait beau, en regardant dans l’axe de la vallée qui sépare la Chartreuse (La Bastille, là où monte les œufs) de Belledone (la grosse chaîne de montagne où il y a le plus de neige). Ce livre propose aux plus petites et aux plus petits, de comprendre ce truc qu’on appelle “escalade”.

À partir de 8 ans et jusqu’à 13 ans (on pense) : EVEREST de Lisk Feng et Sangma Francis.
Livre illustré qui présente la montagne en prenant en exemple la plus haute d’entre elle sur Terre : l’Everest. Parce que la montagne, ce n’est pas juste qu’un terrain où marcher ou grimper. C’est un truc-bidule-machin géographique qui entraîne pas mal de choses : des cultures qui sont attachées, des manières de vivre, des adaptations, des croyances, etc. Ce livre est une belle porte d’entrée pour se questionner, nous qui habitons “la cuvette” comme on surnomme l’agglomération grenobloise, sur ce que peut changer ou pas le fait d’habiter aux pieds de ces montagnes qui nous entourent. Est-ce qu’on s’en moque (et pourquoi pas) ? Est-ce que ça agit sur nous sans qu’on le veuille forcément ? Est-ce qu’on en profite, est-ce qu’on le subit ?…

À partir de 10 ans et jusqu’à… mêmes les grands-parents lisent et relisent ce livre : L’APPEL DE LA FORÊT de Jack London
Un homme (mais ça aurait pu être une femme aussi), seul, avec son chien, dans le grand nord canadien. Lisez ce livre et il y a fort à parier que vous voudrez partir en nature, voir ce que c’est cette fameuse nature, dans toute sa rudesse mais aussi toute son acceptation, il n’y a aucune discrimination en nature, on est qui on est. Le souffle de l’aventure. À Pic & Col, on est nombreux et nombreuses à avoir commencé à grimper, faire de l’alpinisme, partir en montagne et dans des endroits isolés après avoir lu ce livre (des années après, mais la graine était là plantée).

Une très belle version illustrée de ce livre a été réalisée par Maurizio Quarello, édité par Sarbacane, également disponible en bibliothèque, permet de lire ce livre dès 7 ans.


À partir de 13 ou 14 ans et jusqu’à… mêmes les grands-parents lisent et relisent ces livres : PREMIER DE CORDÉE de Roger Frison-Roche
Ce roman se déroule à Chamonix, au pied des montagnes et en montagne. C’est un livre superbement écrit. Assez ancien, on n’est plus à l’époque de Frison-Roche (1930, 1940, 1950), et pourtant toujours aussi juste. En même temps, la montagne reste la montagne et si elle ne cesse de bouger (vous lirez !) elle reste aussi immuable.

On espère que ça vous donnera envie de réserver un de ces livres à la bibliothèque. On attend vos commentaires ! Si vous voulez plus de références, que vous avez déjà tout lu à toute vitesse, n’hésitez pas à nous demander et on aura toujours des livres à vous conseiller !
Bibliothèques de Grenoble : https://www.bm-grenoble.fr
Et toutes les villes de l’agglomération ont des bibliothèques municipales à retrouver sur internet.



Et pour finir :

FILM : pour toutes et tous la DANSE VERTICALE
Mille façons de pratiquer l’escalade, mille envies, mille intentions, mille possibilités. Alors prenez donc un moment pour regarder les 1 min 34 de ce film et peut-être que de grimper au mur du gymnase s’ouvrira de nouvelles perspectives. Les grimpeuses de ce film (mais il y a aussi des grimpeurs qui pratiquent cette danse !) jouent sur une falaise de Saou. Saou, c’est dans la Drôme, à 1h de train de Grenoble, vers le Sud.

Lien pour visionner la vidéo





BONNE SÉANCE,
LES ENCADRANT·E·S de PIC&COL

Retrouvez la séance du lundi 16 novembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer