Grimpe entre Jonte, Tarn (et marécages :) )

Samedi : départ pour la Jonte et les Gorges du Tarn. Nous serons 8 à grimper et découvrir ces gorges calcaires imposantes pendant une semaine ! Un grand ciel bleu est annoncé pour les deux premiers jours ce qui n’est pas le cas du reste de la semaine… deux cordées partent alors dès le dimanche en grande voie.  

Ouh que c’est beau ! (mais ouh que les points sont loins! ) Journée sensations à tous les niveaux ! 

2 cordées dans Arête ouest, y’a du gaz !

Le lendemain, deuxième jour de beau : allez tout le monde en grande voie cette fois ! Après le récit des aventuriers de la veille on revoit un peu les cotations histoire d’arriver en haut avec le cœur toujours bien accroché ! Certains se plairont à imiter les vautours autours d’eux avec des vols majestueux, pour finir une voie de toute beauté !

Un grimpeur rousté et heureux

La journée se termine à Révérend, et comme à Pic&col on a l’esprit de partage, c’est un mille pattes qui se lance à l’assaut de la dernière voie de deux longueurs de la journée ! Allez tout le monde sur le caillou en même temps, ça grimpe de belles lignes, ça tchatche beaucoup, ça profite ! Les salopeurs de la Jonte n’ont qu’à bien se tenir, nous on kiffe !

Le reste de la semaine s’annonce humide, ça y est s’en est fini du beau temps … Heureusement les sites de « Figues au cul » et « Dé Que Fas Aqui », bien que ressemblant à un marécage humide et inhospitalier à la première impression, nous permettront de grimper tous les jours dans un cadre assez grandiose !

Quand il pleut, ça se passe ici !

Les voies sont MAJEURES, oui oui 😉 et il y en a pour tous les niveaux !

Rando dans le pays cévenol en pleine Barbara

Le jeudi après un telle journée de repos c’est donc la journée performance !!! Pour ne pas changer les habitudes, retour à « Dé Que Fas Aqui », et là ça enchaine ! Chacun dans son niveau essaie d’aller se frotter à des voies plus difficiles profitant de la fraîcheur des bras.

Le vendredi tout pareil, enfin presque… juste un peu plus de pluie, un peu moins de bras mais toujours une grosse envie de grimper ! On retrouvera aussi quelques coinceurs dans les culottes de ma grand-mère mais ça c’est une autre histoire !

Allez c’est l’heure de rentrer, une voiture s’arrêtera mettre une dernière fois les doigts dans les trous de noir désir. Les autres iront faire une cure de chaleur dans le four solaire de Seynes histoire d’arriver au boulot bronzés le lundi, c’est les vacances tout de même !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer