Week-end prolongé au refuge du Soreiller du 28 juin au 1er juillet.


Guillaume, Céline, Béatrice, Solène, Julie, Christophe, Bruno, Julia, Benoît, Valentin, Chloé et Jean-Baptiste étaient de la partie. La montée au refuge n’est pas de tout repos : la chaleur pour ceux qui montent en journée ou l’arrivée nocturne pour ceux qui ont des problèmes de voiture, mais quelle belle récompense d’apercevoir l’aiguille de la Dibona au détour d’un virage en sortant des gorges !
Pour l’escalade, chacun y trouvera son compte, de l’aiguille de la Dibona à la tête du rouget en passant par l’orientale du Soreiller. Et quel plaisir d’être en montagne, les bivouacs, la bière, les omelettes et les orages viendront compléter la sortie pour certains !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer